Halte sur le GR

 Dans Non classé

https://www.sudouest.fr/2018/05/07/halte-sur-le-gr-5035909-1878.php

Halte sur le GR

Publié le 07/05/2018 à 3h46 par Michel Duvernois.
Halte sur le GR
Les journalistes venus sur le chemin de grande randonnée GR 654, lors d’une halte à l’Écomusée de la truffe.

Photo M. d.

La semaine dernière, deux journalistes se sont rendus sur une portion du GR 654, appelée aussi voie de Vézelay, qui traverse la Dordogne depuis La Coquille jusqu’à Sainte-Foy-la-Grande (33) pour la partie ouest et Bergerac pour la partie est, soit 190 km cumulés. Ils ont fait une halte en chemin, à Sorges-et-Ligueux-en-Périgord.

Organisée par la Fédération française de randonnée (FFR) en partenariat avec Cap France, cette visite faisait l’objet d’un tournage en vue du concours désignant le GR préféré des Français pour 2018.

Pour aider à faire le bon choix, la FFR concocte de courts reportages vidéo de six ou sept minutes environ, mettant en valeur l’intérêt paysager de chaque GR, son patrimoine remarquable et les personnes qui l’animent. Le grand vainqueur sera annoncé en fin d’année.

Depuis Thiviers, les journalistes étaient accompagnés du président du Comité départemental de randonnée pédestre Georges Floranceau, ainsi que de William Hay, agent de développement, et Bernard Imbault, président du club Itinévert. Lors d’une halte à Sorges, Nicole Robert, présidente du club Milpas Sorgeais, les a accueillis.

L’itinéraire a été disséqué, évalué à la loupe, entre Thiviers, Sorges, Périgueux et Bergerac. L’an dernier déjà, une sélection de huit GR avait été présentée à l’occasion du 70e anniversaire de leur création.

Souvent, les promeneurs du dimanche ou les randonneurs non avertis se posent la question de savoir ce que veulent dire ces signes blancs et rouges, fléchés à droite ou à gauche. Eh bien, il s’agit des GR, sentiers de grande randonnée. Des chemins entretenus par des baliseurs aménageurs bénévoles, formés par la FFR et qui veillent à la sauvegarde et à la préservation des itinéraires (entretien, balisage et numérisation). Le GR 654, quant à lui, relie la Belgique (de Namur) au sud-ouest de la France, sur environ 1 750 kilomètres. Il permet de rejoindre les chemins de pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle depuis la Belgique en suivant largement la voie de Vézelay.

Contactez-nous

Envoyez-nous un message via ce formulaire, nous répondons aussi vite que possible !